Séville: aux mille et une facettes

Voilà, c’est décidé, je vous emmène visiter Séville. Cette belle ville andalouse a tout pour vous conquérir: un fleuve, le Guadelquivir, son héritage maure, son Alcazar, sa grandiose cathédrale Santa Maria, son côté nature: El Parque Maria Louisa, son incroyable Place d’Espagne et naturellement ses joyeux habitants.

J’ai pris le bus pour me rendre à Séville, un voyage de trois heures, confortable et reposant. De la gare d’autobus, j’ai marché jusqu’à mon hôtel. Question de faire connaissance avec cette ville et de m’établir quelques repères. Je triche un peu aussi..Sur mon I-Phone, j’avais téléchargé la carte de Séville à travers l’application maps.me. Je vous la conseille fortement.

Mes premières impressions : de la vie sur les rues, des lignes de tramways, des monuments historiques, des magasins, des bars à tapas . Une effervescence incroyable. J’ai déposé ma valise et ma première visite sera pour la cathédrale Santa Maria.

IMG_1474

Cathédrale Santa Maria

 

Grandiose, impressionnante, voilà ma seule manière de la qualifier. En fait, elle est la plus grande cathédrale gothique au monde . Depuis 1987, elle est inscrite sur la liste du Patrimoine Mondial et, en 2010, l’Unesco la déclare Bien de Valeur Universel Exceptionnel.

Comme beaucoup de monuments historiques en Andalousie, qui vont effacer les traces de la domination maure, la cathédrale  fut érigée à la place d’une mosquée. Sa construction débute à la fin du 15ème siècle pour se poursuivre jusqu’en 1506. Au cours des siècles et jusqu’à aujourd’hui, les travaux n’ont jamais cessé. Au départ,  les architectes utilisèrent certains éléments architecturaux de la mosquée pour les transformer. Le minaret deviendra ainsi la campanile, La Giralda , un des symbole de la ville.

 

Vous pouvez accéder au sommet de La Giralda, non pas en grimpant des marches, mais en suivant un long couloir intérieur qui serpente la tour. Ne vous découragez-pas, arrivés au campanile, vous aurez une vue imprenable de Séville.

 

En longeant  la cathédrale, on se rend compte, bien sur,  de sa superficie mais c’est en franchissant ses portes , que nous sommes abasourdis par sa grandeur. Je me suis  assisse sur un banc pour me laisser imprégner  par cette atmosphère de faste et de richesse à la gloire de  Dieu. Tout est démesuré ici : sa nef la plus longue d’Espagne, le choeur,  La Capilla Mayor, son monumental ostensoir, sa chaire en bois sculpté et le tombeau de Cristophe Colomb.

Je suis toujours impressionnée par la génie des architectes et des artisans des siècles passés. Ils n’avaient ni  grues ni machineries pour élever les voutes et maintenir l’équilibre des murs mais seulement leur audace et leur savoir faire.

 

Laissant la Cathédrale Santa Maria derrière moi, je vous emmène visiter l’Alcazar. Ancienne forteresse construite par les maures, elle est magnifique  avec  ses salles en faïence, « los azulejos « ,  ses arcs entrelacés, ses verrières et ses magnifiques jardins.

 

IMG_1277

Porte d’entrée de l’Alcazar

L’architecture de l’Alcazar représente bien l’histoire de l’Andalousie : islamique sous la domination maure, gothique sous la reconquête castillane et les rénovations seront influencées par le style renaissance et baroque. Incroyable mélange qui rend cette forteresse unique.

L’Alcazar est composé de plusieurs salles , salons, de cours intérieures et de différents jardins. Au fur et à mesure de votre visite, vous découvrirez le Salon des Ambassadeurs, La cour des Chasseurs , des Demoiselles et celle des Poupées, les salons de Charles Quint et finalement les jardins avec leurs terrasses, fontaines et bassins. Tout est d’une beauté incroyable : les mosaïques colorées, les arabesques, les murs avec leurs tapisseries, les massifs de fleurs, la végétation luxuriante et les différentes espèces d’arbres.

 

J’ai quitté les Jardins de l’Alcazar avec nostalgie pour me retrouver dans le brouhaha de la vie trépidante de Séville. J’ai marché vers les berges du Guadelquivir pour découvrir La Torre del Oro, tour de construction médiévale qui abrite aujourd’hui le musée de la Marine.

J’ai continué ma promenade le long du fleuve qui divise cette grande métropole de 700 000 habitants. Séville est composée de six quartiers: le centre avec ses rues commerçantes, le quartier Santa Cruz où se trouve la cathédrale et l’Alcazar,  El Arenal avec sa place de taureaux , Macarena moins connu mais plus typique, la zone résidentielle San Vicente et  Triana, le quartier le plus éloigné du centre historique.

 

Je reste dans le quartier Santa Cruz pour marcher  vers le parc  Maria Luisa du nom de sa donatrice l’infante Marie Louise d’Orleans. Il est sans contexte un autre havre de paix et de verdure dans cette ville turbulente. Parc mais aussi jardin botanique, il possède de nombreuses espèces végétales européennes et exotiques, un petit lac, des bassins et des fontaines.

 

Dans son enceinte, vous trouverez aussi la spectaculaire  Place d’Espagne, construite lors de l’exposition Ibéro-américaine de 1929.  Elle a la forme d’une semi-elliptique dont ses ailes abritent des bancs qui personnifient les quarante-huit provinces d’Espagne. Passez d’un banc à l’autre pour connaître les blasons et  admirer les mosaïques dessinant les faits historiques de ces provinces. C’est une place qui symbolise l’histoire d’Espagne. Les quatre ponts qui enjambent le canal au milieu de la place sont là parce qu’ils représentent les quatre reines d’Espagne. À voir absolument.

 

Je peux aussi vous parler des fameuses tapas que vous mangerez, comme les Andalous, accoudés au bar ou en plein milieu de la rue, de la profusion de restaurants, de la vie nocturne…alors si vous êtes en Andalousie, ne manquez pas  cette ville chaleureuse, historique et en même temps très moderne. Perdez-vous dans ses quartiers et laissez-vous imprégner par son atmosphère pleine de vie.

IMG_1386

Publicités

Une réflexion sur “Séville: aux mille et une facettes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s